• By Admin
  • 4 octobre 2016

Bilan Première semaine Worlds 2016 GROUPE A

Bilan Première semaine Worlds 2016 GROUPE A

La première semaine des worlds s’est achevée ce lundi, et c’est sans aucun doute l’édition la plus surprenante depuis sa création. Faisons donc le point !

Groupe A

A la fin de cette première semaine sanglante, c’est sans doute ce groupe qui défie toutes logiques au niveau des résultats. Alors que le top 2 du groupe était pressenti pour être G2 Esports et Rox Tigers, c’est une toute autre fin que nous a réservé ce groupe.

A la première place nous retrouvons Albus Nox Luna, une équipe issue de la région CIS (Russie) qui a obtenu sa place en battant Lyon Gaming durant l’International Wildcard Qualifier. Après avoir perdu son premier match contre l’un des favoris du tournoi Rox Tigers, les Albus corrigent Des Counter Logic Gaming irrespectueux. Le support Kirill « Likkrit » Malofeyev et ses hommes terminent proprement la partie sur un Nashor et un fight dans la base des vices champions du MSI 2016.

Albus Nox ne s’arrête pas là et capitalise leur première victoire en faisant perdre un match crucial aux favoris européens G2 Esport. Une game moins simple que la précédente mais une performance solide venant d’une équipe Wild Cards. Patience, élévation du jeu d’équipe, Dragon Ancestral. Voilà de quoi cette équipe a eu besoin pour venir à bout des G2.   

En deuxième position se trouve CLG, l’une des meilleures équipes Nord Américaines et la seule de sa région à avoir atteint une finale dans un tournoi international majeur. Counter Logic Gaming ouvre donc le bal en remportant le match d’ouverture contre G2 Esports. Sur cette première partie, CLG a su montrer qu’elle est toujours capable de performer, rappelant à tous le MSI 2016. Une partie globalement bien menée par Zaqueri « Aphromoo » Black et tout spécialement Jake « Xmithie » puechero qui n’a pas fait de cadeau avec son Olaf.

La deuxième partie contre l’équipe en provenance de la Région CIS a été beaucoup moins propre. Une défaite méritée. Malgré la performance de Trevor « Stixxay » Hayes, ce sont des CLG non concentrés et très peu sérieux qui perdent face à des Albus Nox intelligents et désireux de victoire. La malédiction des Wild Cards continue de s’acharner sur CLG qui a toujours perdu une game contre une équipe en provenance de ce circuit durant des championnats du monde. Rédemption. Voici comment la dernière game des CLG pourrait être qualifiée. Si l’on peut reprocher à CLG d’être une équipe inconstante et qui a la fâcheuse tendance à perdre des matchs à sa portée, il faut aussi reconnaître qu’elle est capable de surprendre. C’est donc après une piètre performance contre Albus Nox Luna que CLG se repent en prenant une game à Rox Tigers. Un early-game bien mené et transformé en un mid-game monstrueux, ce sont des Counter Logic gaming en “Patrons” qui ont déroulé leur jeu sur la faille contre des Rox Tigers impuissants. Crédits à Choi « Huhi » Jae-hyun qui a montré pourquoi il faut ban Aurelion Sol contre son équipe.

Troisième place pour Rox Tigers. Bien que les trois premières équipes finissent sur un 2-1, les Rox Tigers étaient attendus plus haut dans le classement de ce groupe.

Après une première victoire sans surprise contre les Albus Nox Luna, les Rox Tigers prennent les armes contre des G2 préparés. Malgré une draft très risquée de la part des Rox et un early-game compliqué, G2 explose au vol après quelques erreurs en mid et un call baron raté. Song « Smeb » Kyung-ho le solo top star des Rox achève G2 sur l’un des plus impressionnants fight de la semaine.

Rox trébuche durant leur troisième partie contre CLG. En laissant le Forgeur d’étoiles et la Shérif de Piltover libre, Les tigres de Corée donnent de redoutables armes à leurs adversaires. Contre des CLG en forme et généreux, les Rox perdent leur troisième game.

La déception européenne G2 Esports finit dernière du groupe sur un glacial 0-3. Manque d’implication dans la première game contre des Nord Américains solides, G2 part dès la première journée avec un handicap. Handicap qui par la suite va devenir une véritable infection en chutant contre des Rox Tigers qui ont pourtant montré d’énormes faiblesses (heureusement les Coréens peuvent saigner et ne sont pas immortels). Leur troisième défaite a sûrement été aidé par l’état de moral et le continuel manque d’implication qui est souvent fait à l’égard des équipes Wildcards. C’est donc un premier mondial raté pour les G2 qui n’ont quasiment plus aucune chance de sortir des groupes. 

Mithy et Zven vont devoir patienter encore avant de pouvoir réaliser leur rêve.

Mithy et Zven vont devoir patienter encore avant de pouvoir réaliser leur rêve.

 

 

Laisser une réponse