Comment un joueur amateur peut se démarquer afin de pouvoir devenir professionnel dans le milieu de l’Esport ?

POSTED BY Karadoc 25 janvier 2019 in Esport OservOverwatch,
Post thumbnail

L’Esport tend à se rapprocher du sport traditionnel, y compris dans le système de compétition. Depuis quelques temps, on peut voir un système de ligue semblable au sport classique s’instaurer dans les tournois Esportifs. Tout d’abord, nous verrons comment fonctionne ce système de ligue en analysant un jeu phare de l’Esport : Overwatch. Puis nous verrons comment ce mode de fonctionnement peut permettre aux joueurs souhaitant devenir professionnels de se faire remarquer par les structures qui recrutent.

L’Overwatch League, la plus grande ligue d’Esport au monde ?

Dès le début d’Overwatch, Blizzard a annoncé l’immense projet de créer l’Overwatch League, une compétition qui confronterait plusieurs villes entre elles, à l’instar des compétitions sportives traditionnelles, en créant des équipes au nom des grandes villes du monde. On peut retrouver ce schéma de compétition en football, rugby, et autres sports d’équipe. Cependant, c’est bien la première fois dans le monde de l’Esport que les villes soient ainsi impliquées, mais ce qui permets aux habitants de ces dernières de soutenir l’équipe locale, et ainsi donner plus de visibilités à ces joueurs professionnels.

Un circuit de professionnalisation des joueurs.

Cependant, Overwatch ne possède pas uniquement l’Overwatch League, en effet, ils ont instauré tout un système pour passer de joueur amateur à joueur professionnel.
Il y a donc 3 compétitions distinctes, mais qui peuvent effectuer un parcours pour transiter de joueur amateur à joueur professionnel.
Nous avons donc l’Open Division, où chaque joueur peut tenter sa chance, sans niveau minimum nécessaire.
Ensuite, nous avons les Overwatch Contenders, auxquels on peut accéder après la victoire de l’Open Division.
Et enfin, nous avons l’Overwatch League, où chaque ville recrute des joueurs afin qu’ils soient qualifiés aux playoffs, qui sont les phases éliminatoires des tournois, pour ensuite remporter la finale de l’Overwatch League.

L’Open Division est un tournoi qui se déroule à l’intérieur de chaque région (EU, NA…) et qui a lieu 3 fois par an. Suite à cela, les quatre meilleures équipes de l’Open Division affrontent les quatre équipes les moins performantes des Overwatch Contenders, afin de promouvoir les équipes amateures qui pourraient monter dans cette ligue. En Overwatch Contenders, douze équipes sont formées par région, et cette compétition permet aux joueurs d’être repéré par les recruteurs de l’Overwatch League pour représenter une ville. En plus de tout cela, à la même manière que les sports, il existe une coupe du monde Overwatch, où les joueurs de chaque nation s’affrontent afin de récolter le titre de champion du monde.

Afin de savoir si ce système est favorable à la scène Esport, nous avons demandé à Shuh, un joueur professionnel d’Overwatch ce qu’il en pensait :

Interview Shuh

Quelles ligues as-tu fait ?

« J’ai participé majoritairement aux saisons d’open division, notamment dans deux régions différentes (Europe et Américaine maintenant), au-delà de ça, quelques tournois organisés par des coachs Overwatch League, mais rien qu’on puisse qualifier de « ligues » »

 Comment es-tu passé de joueur amateur à joueur professionnel ?


« J’ai travaillé énormément pendant plusieurs mois, et de fil en aiguille, en rejoignant des équipes de plus en plus fortes, j’ai pu acquérir suffisamment de niveau pour me faire remarquer par des excellents joueurs / coachs, tout est question de travail (Mécanique & mental) et un peu de timing, je le reconnais. »

 Arrives-tu à vivre de cela ?


« Pas encore, il est dur de pouvoir vivre d’Overwatch en dehors des Contenders. »

 Quelle recommandation donnerais-tu à un joueur souhaitant devenir professionnel ?

« Il est important de se remettre en question constamment, devenir joueur professionnel exige beaucoup de sacrifices, c’est une mise à l’épreuve constante, je recommande de travailler très durement et surtout de la bonne manière, il ne faut jamais s’auto satisfaire, je recommande ironiquement de réfléchir constamment, c’est quelque chose que les gens oublient face à toutes les mécaniques du jeu. »

 Quel est ton objectif pour les prochaines compétitions à venir ?

« Mon équipe (Mirage eSport) & moi-même, sommes actuellement en 9-1 en Open Division Américaine, étant qualifiés en playoffs, l’objectif est d’atteindre au minimum les demi-finales de celles-ci. »

 Selon toi, qu’est-ce qu’il manque à la scène Esport d’Overwatch ?


« Il manque malheureusement l’aide de Blizzard Entertainement sur certaines parties du jeu, il y a des problèmes flagrants dans le monde compétitif professionnel de haut niveau, des coachs et des acteurs de la scène s’activent durement pour trouver des solutions, nous attendons juste que Blizzard puisse jeter un œil et faire les modifications nécessaires. »

Penses-tu qu’à l’avenir, les autres jeux vidéo voudront imiter le modèle compétitif d’Overwatch ?


« Il faudrait, je l’espère, le système Overwatch League est sûrement un des meilleurs systèmes de League eSport que j’ai pu voir, mais il est malheureusement très compliqué à mettre en place et requiert énormément de moyens, je le souhaite, mais je ne le pense pas, ça serait beaucoup trop compliqué pour eux. »

Pour conclure, on ne peut pas dire que Blizzard ne cherche pas à développer l’Esport dans le monde, même si les joueurs professionnels souhaiteraient avoir des corrections sur certains points. Mais, à moins d’un mois de la saison 2 de l’Overwatch League, on peut voir de nouvelles villes apparaître comme les Paris Eternals, ce qui montre que ce système de compétition n’en est encore qu’à ses débuts. Seul le temps nous dira si les différentes ligues que Blizzard a mises en place permettent à chaque joueur aspirant à devenir professionnel de s’intégrer convenablement à ce système. Quant à vous, que pensez-vous de ce système, et que faudrait-il de plus pour l’améliorer ?

Add comment