• By Admin
  • 30 septembre 2016

Coup d’oeil sur ces Worlds 2016 – DAY 1

Coup d’oeil sur ces Worlds 2016 – DAY 1

DAY 01 – Clown fiesta

Commençons d’abord par un petit pourcentage de pick et ban de ces 6 premières games. A noter tout d’abord que le top ban est indéniablement Nidalee, avec un roam rapide et une pression qui ne peut être ignoré pendant ces Worlds. Donc pour le coup nous ne verrons pas de chaton lors de cette première journée de matchs !

Mais place aux statistiques de ces picks :

PICK/% TOP LANE JUNGLE MID LANE AD CARRY SUPPORT
Jayce
33.3%
Elise
50%
Syndra
33.3%
Jhin
50%
Braum
50%
Poppy
16.7%
Olaf
33.3%
Vladimir
50%
Caitlyn
33.3%
Nami
83.33%
Rumble
66.7%
Lucian
16.7%
Shen
16.7%
Graves
50%
Bard
33.3%
Gnar
33.3%
Cassiopeia
50%
Malzahar
16.7%
Jinx
33.3%
Kennen
16.7%
Lee Sin
Orianna
16.7%
Hecarim
16.7%
Sivir
16.7%
Alistar
16.7%
Kled
16.7%
Tham Kench
16.7%
RekSai
16.7%
Viktor
16.7%
Ezreal
33.3%
Irelia
16.7%
Ashe
16.7%

Mais aussi des pourcentages de ban :

Nidalee

100%

RekSai

83,3%

Karma

66.7%

Elise

50%

Jayce

33.3%

Syndra

33.3%

Aurelion

33.3%

Sivir

33.3%

Soraka

16.7%

Brand

16.7%

Ezreal

16.7%

Twisted Fate

16.7%

Tham Kench

16.7%

Caitlyn

16.7%

Kassadin

16.7%

Bard

16.7%

Rumble

16.7%

A noter aussi que le rework de Yorick n’est pas effectif pendant les worlds : ils jouent sur le patch 6.18 et non sur le patch actuel.

Lors de ces matchs plus ou moins expéditifs pour certains, on se rend à l’évidence que ce premier jour de World Championship Series n’est pas un jour de gloire pour les Européens. “L’Europe subit totalement en ce début de World” commentent les présentateurs d’O’gaming.

Mais nous découvrons aussi Revolta (team INTZ) qui a su rester humble tout en nous montrant une formidable performance ! Les moqueries qu’il a reçues lors de son interview au boot camp avant les Worlds sont loin derrière lui maintenant -rire-. Mais rien n’est encore joué et j’attends de voir ce qu’ils vont nous réserver.

C’est aussi lors de cette première journée que nous rencontrons un Kled pour la première fois en partie compétitive, malheureusement soldée par une défaite. Désolée les Splyce, c’était peut-être un peu trop tôt.

resul

Mais passons sur la traduction d’un article de RIOT par Kien Lam pour clôturer mon article !

10 choses que nous avons apprises le 1er jour.

Le premier jour des Worlds 2016, notre véritable amour nous a donné … quelques parties bizarres et vraiment flippantes !
Ce devait être un jour assez normal. Quelques confrontations des favoris du championnat, début contre les régions qui nous présentent leurs “Wild Cards” (leurs cartes sauvages). L’UE et NA ont affirmé que l’autre région appartenait à la dénomination de la Wild Card. Eh bien, il y avait beaucoup de sauvages – c’est bien vrai. Voici ce que nous avons appris le premier jour:

  1. Je vais être honnête. Je savais que INTZ e-Sports battrait Edward Gaming.

Si quelqu’un vous le dit, c’est qu’il ment. Vous devriez duoQ avec eux, puis les signaler après le match. Ce fut le plus grand bouleversement dans l’histoire de League of Legends. C’est encore plus gros que Kabum, qui a mis tout son cœur dans un jeu qui n’a pas eu beaucoup d’appuis pour leur vie dans le tournoi. INTZ battant EDG les met à 1-0. Ils pourraient encore balayer le groupe ! Et EDG a été arrimé comme un favori pour tout gagner ! Nous avons eu trois de leurs joueurs sur notre liste Top 20 cette année !

  1. Les régions de “Wild Cards” ont vraiment un haut niveau. Mis à part INTZ, Albus NoX Luna a réussi à effrayer les Tigers ROX avec quelques actions agressives dans le début de game. En fait, j’ai gagné un pari avec un collègue qui pensait qu’ANX allait gagner après les première minutes d’ouverture. Imbécile ! S’il y a quelque chose que j’ai appris dans mon temps après l’e-sport, c’est de ne pas parier contre des équipes coréennes.
  1. Nous n’avons pas encore fixé Aurelion Sol. Les remakes rendent tout le monde triste. Je suis triste. Tu es triste. Je vais voir des orbes dans mon sommeil. Mais je ne peux pas.
  1. Un Teemo géant est un peu effrayant. Il y avait un cosplayer qui s’est montré dans l’un de ces costumes et je voulais le pointer du doigt. Sans insister sur ce point, même s’il a parfaitement capturé l’essence malfaisante de Teemo.
  1. Nous pouvons croire en l’Amérique du Nord cette année ! Counter Logic Gaming a démantelé les tops en Europe en une route coordonnée et efficace pour ouvrir le Championnat du Monde. L’âge de la foi est restaurée !
  1. Nous devrions vraiment tempérer notre foi en l’Amérique du Nord cette année… Eh bien, ce fut rapide. TSM a lutté contre les Chinois de Royal Never Give Up pour clôturer la journée. Ils ont commencé fort et se sont tenus tout le long du jeu, mais ne pouvaient pas faire face aux agressions et aux engages de RNG.
  1. Le Alistar de RNG Mata devrait être interdit. Mata a constamment trouvé des façons de se faufiler derrière TSM. Il n’y avait pas de matadors dans la fosse – juste Mata et pas de porte ! (Door, porte, mdr)
  1. La lutte pour l’Europe à la MSI 2016 n’est pas vraiment un coup de chance. Leurs équipes sont tombées complètement à plat aujourd’hui. Heureusement pour eux, il y a encore beaucoup de parties qui ne sont pas encore jouées.
  1. Il y a vraiment des choses à dire – la victoire d’INTZ contre EDG est l’étoffe des légendes. Un jour, quelqu’un va faire un documentaire sur la façon dont ce moment a marqué la montée des “Wild Cards”. Ceci est le genre d’évènement qui m’inspire à jouer à League of Legends.
  1. La Corée est toujours favorite. Tout le monde traite avec des “Wild Cards” et s’appellent ainsi les un les autres. Ils jouent essentiellement au Uno tandis que la Corée joue au poker.

Lien de l’article ici !

Laisser une réponse