Les RLCS sont de retour

POSTED BY NeXt 20 juin 2019 in Esport Oserv
Post thumbnail

À partir du vendredi 21 juin et jusqu’au dimanche 23, les championnats du monde de Rocket League auront lieu à Newark aux Etats-Unis. 


L’aboutissement d’une saison

Après de long mois de compétition pour se qualifier pour ces Worlds, 12 équipes venant du monde entier ont réussi à se hisser au sommet. Nous retrouverons 4 équipes européennes, 4 équipes américaines ainsi que 2 équipes venant d’Océanie et 2 équipes d’Amérique du Sud.

Renault Vitality, le F.C. Barcelone, le PSG Esport et Triple Trouble représenteront l’Europe, tandis que NRG, Cloud9, G2 et Rogue, Lowkey Esports et INTZ Esports se chargeront de faire briller les Amériques. On n’oubliera pas la présence de 2 équipes océaniennes avec Renegades et Ground Zero Gaming.

Le tournoi se déroulera tout d’abord sous forme de groupes avec 4 groupes de 3 équipes et les matchs se joueront au départ en BO5 (meilleurs des 5 matchs).

Chaque équipe joue 2 matchs pour affronter chacun de ses adversaires. Les 2 premiers de chaque groupe se qualifient pour les playoffs. Les quarts de finale se jouent en BO5 ; pour les demi-finales et la finale elles se jouent en BO7.

Avec plus de 500 000$ à la clé, les joueurs sont fins prêts à en découdre pour remporter la victoire finale.

Un point sur les favoris

Sur le papier, l’équipe française Vitality semble la mieux armée pour l’emporter. Il s’agit de l’une des formations les plus talentueuses jamais rassemblées dans la Rocket League Esports. Le trio de Victor « Fairy Peak » Locquet, Kyle « Scrub Killa » Robertson et Alexandre « Kaydop » Courant sont tout simplement des superstars. En remportant la première place lors des championnats régionaux face au F.C. Barcelone (4-2), ils font office de favoris pour cette compétition.

Aux Amériques, il ne faudra pas oublié NRG Esport qui a littéralement survolé les championnats régionaux avec un score de 7-0 en phase de poule. C’est un des prétendants les plus sérieux sur qui il faudra compter. Avec dans ses rangs Fireburner, GarrettG, jstn et Chrome, les NRG arrivent invaincus dans ces Rocket League Championship Series.

En Océanie, on pourra suivre un jeune joueur très prometteur qui ne cesse de progresser ces derniers temps. Il s’agit de Zen qui a été recruté pour palier au départ de Drippay. Il s’est rapidement fait un nom tout en profitant des années d’expérience acquise par ses coéquipiers, Daniel « Torsos » Parsons et Cameron « Kamii » Ingram. ZeN a continué à développer son jeu tout au long de la saison.

Pour les 12 équipes présentes c’est un tout nouveau tournoi qui commence. Tout le monde part du même point avec le même  objectif : être sacré champion du monde à la fin du week-end et soulever cette coupe tant désirée. Les statistiques sont remises à zéro et ce sera à chacune des équipes de sortir le grand jeu pour l’emporter. Dans un championnat du monde, le talent ne suffit pas forcément, l’entrainement est nécessaire pour espérer devenir le meilleur des meilleurs et une seule équipe sera sacrée.

Vous pouvez suivre cette compétition sur la chaîne Twitch officiel de Rocket League Esports.

 

Antoine « NeXt » Baudry

Add comment