• By Admin
  • 4 novembre 2016

Shigeru Miyamoto et l’E-Sport ?

Shigeru Miyamoto et l’E-Sport ?

Qui est Shigeru Miyamoto ?

Nous savons tous que cette personne qui se trouve être le PDG de Nintendo a été le créateur des célèbres et incontournables franchises de Zelda, Mario, Donkey Kong, Star Fox et bien d’autres. Mais très sincèrement, que savons-nous de son parcours ?
D’où vient-il ? Quel chemin a-t-il arpenté pour être officiellement le Président de Nintendo ? Pas grand chose n’est-ce pas ? Et c’est pour cette raison que vous avez cliqué sur le lien de l’article ! Je vais donc tout simplement vous conter une partie de sa vie pour vous éclairer. Mon but est de vous en apprendre un peu plus sur une des icônes connues surnommées le « Spielberg des jeux vidéo », j’ai nommé Shigeru Miyamoto.

Une enfance dans la pauvreté mais inspirante

Shigeru Miyamoto est né en 1952 dans le nord-est de Kyoto, plus précisément à Sonobé. Il est issu d’une famille pauvre, Miyamoto n’a donc pas accès à la télévision, il crée alors ses propres marionnettes pour se divertir. Il joue souvent dans sa maison et plus particulièrement dans sa cave qu’il décrit comme un labyrinthe, cave qui va beaucoup l’inspirer pour le jeu « The Legend of Zelda: Ocarina Of Time », mais pas que, le film « Legend » avec Tom Cruise comme acteur principal y sera pour beaucoup aussi.

3344428005580

Naissance d’une passion

A 17 ans, le jeune Myamoto entre à l’Université des beaux arts de Kanazawa et y reste 5 ans afin de décrocher son diplôme en 1974. Il est passionné par les mangas et est plutôt du genre à dessiner des porte-manteaux. Ils avaient la particularité de tous avoir une forme d’éléphant. Il obtient son diplôme à l’âge de 22 ans. Deux ans plus tard, le petit Myamoto a 24 ans, et sa vie lui parait véritablement monotone. Par chance, il a l’opportunité, via un ami de son père d’avoir une convocation d’embauche avec Hiroshi Yamauchi, le PDG de Nintendo, qui d’ailleurs, à l’époque, faisait des voitures électroniques et des jeux de cartes. Tout juste après son embauche, il devient en réalité le premier artiste de l’entreprise. Il se passionne alors pour le design des bornes d’arcade et notamment pour celles des jeux de course.
Il invente son premier jeu sur borne qui se nomme « Radar Scope », et fait un bide. Vous voulez voir des images du jeu ? Eh bien voici une vidéo qui montre un gameplay de ce jeu.

C’est long, le son est strident, le gameplay n’est pas au goût du jour de l’époque, je pense que les joueurs ne voulaient pas jouer à ce type de jeu pour une bonne et simple raison : la difficulté. Résultat : c’est plus de 2 000 bornes non vendues pour Nintendo.

Les préquels de l’e-sport ?

Yamauchi (le PDG de Nintendo je me répète) lui demande tout simplement de faire un jeu rapidement pour redresser la barre, chose que Miyamoto fait. Il crée donc « Donkey Kong » ainsi que son boitier d’arcade en 3 mois seulement. Le jeu connait un succès grandiose et fait même l’objet d’un film documentaire qui se base essentiellement sur la compétition des jeux vidéos dans les années 1985. Le film en question s’appelle « King of Kong » et se rapproche plus des joueurs compétitifs comme Steve Webie et Billy Mitchell. Alors, pourquoi dire que ce sont les préquels de l’e-sport ? Eh bien tout simplement parce que le jeu en question lance une sorte de compétition intense entre les joueurs voulant à tout prix battre le record du fameux Billy Mitchel, on appel cette pratique le « scoring ». Certains joueurs de l’époque prennent cela très au sérieux et se mettent donc en congé pour faire de leur passion un véritable travail. Bien entendu, le terme « e-sport » n’est pas adopté ni même défini a l’époque. Je ne vais volontairement pas m’attarder sur ce film puisqu’un chroniqueur connu du nom de Karim Debbache a fait une chronique dessus. Je vous conseille juste d’aller voir ses vidéos, c’est du condensé à l’état pur, c’est propre, c’est bien, c’est cool.

donkeykongarctitle maxresdefault

Une suite au sommet

Hop, je ferme la parenthèse et reviens à notre Miyamoto. Nous devons un certain nombre de choses à Miyamoto, notamment l’ajout des gâchettes « L et R », gâchettes qui sont aujourd’hui sur toutes les manettes de toutes les consoles. Notre Miyamoto fait une suite de jeux mémorable, et notamment des jeux d’aventure comme Zelda/Mario/ Star Fox… Ils connaissent absolument tous un accueil plus ou moins chaleureux ainsi qu’un immense succès !
Plus tard en 2015, Satoru Iwata meurt (PDG de Nintendo de cette année) et Miyamoto obtient donc le poste de PDG pendant 1 ans jusqu’à ce que Tatsumi Kimishima reprenne à son tour les rênes. Désormais, son poste actuel au sein de Nintendo est responsable créatif (creative fellow).

images  1455525236-8091-photo-nintendo

En espérant que cet article vous aura plu !

Ah bon sang de bonsoir, j’ai oublié de me présenter, moi c’est « Capitaine-Lock », ça fait un choc d’être rédacteur chez Oserv mais c’est aussi un honneur d’écrire avec une équipe soudée comme une famille, voici donc mon premier article, soyez dur avec moi, toute critique est bonne à prendre ! J’aime à me voir progresser alors n’hésitez pas !

 Capitaine-Lock

      pilote-de-pirate-12887325

Laisser une réponse