Voyage à la Gamers Assembly

POSTED BY silenceFLY 29 avril 2019 in ActualitésEsport Oserv,
Post thumbnail

Le point de rendez-vous de toute la France

Lorsqu’un compétiteur entend le mot « Gamers Assembly », il ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire et d’avoir les oreilles qui fredonnent une douce mélodie. Il suffit que vous soyez un gamer un tantinet averti pour connaître le lieu de rendez-vous le plus connu de France concernant l’esport.

Poitiers, ville de tous les horizons et proche du centre de la France. Elle a accueilli du 20 au 22 avril la 20e édition de la GA ! Un événement qui gagne en notoriété et en ampleur chaque année et d’ailleurs, cette année 2019 a atteint un nouveau record avec plus de 2500 joueurs. Comme à son habitude, les visiteurs étaient également au rendez-vous avec plus de 20 000 visiteurs. Et si vous étiez là le premier jour à 10h du matin devant le portique, vous avez certainement vu cette merveilleuse file d’attente de plus de 100 m de long et d’1h30.

« Heureusement que le pass presse permet d’avoir certains avantages… Pour ne pas vous offenser je ne vous dirai pas non plus que nous avons eu accès à des frigos remplis de canette de Red Bull gratuites et en illimité… =) »

Une scène et des animations digne des plus grands

Qui dit show Esport dit bien-sur une grande scène ! Forcément, il en fallait une pour faire affronter les plus grandes équipes en finale sur leur jeu de prédilection. Sur ce point nous avons été servis, car il y avait en tout 4 scènes disposées dans le Parc des Expositions (3 petites et 1 grande). Ils n’ont pas lésiné sur les moyens avec un son à te faire arracher les tympans, une lumière qui explose la rétine et il y a même eu quelques effets de fumée. Tout ça donne un sacré mélange qui met dans l’ambiance.

Mais tout ça ne suffit pas pour avoir une LAN réussie, c’est sans compter les 600 bénévoles qui ont aidé à l’organisation et au déroulement de cette merveilleuse Gamers Assembly. 

*Psss… Oui, je parle bien à toi, Monsieur le Directeur de FuturoLAN. Avec le boulot incroyable que fournissent vos bénévoles, ce serait sympa de leur donner un petit billet pour la 21e édition ? Je dis ça, je dis rien ^^

Les joueurs compétitifs avaient de quoi faire avec ces 3 jours de compétition, mais les visiteurs n’étaient pas laissés sur le bas-côté.    Oh que non !

La grande salle comprenait 22 exposants, dans laquelle nous avons eu le temps de déambuler pour acheter 2-3 goodies comme souvenir et se divertir sur les jeux et consoles mises à disposition pour le public. Différentes associations étaient également au rendez-vous, nous pouvons citer Women In Games et HandiGamer qui lutte pour faire changer les mentalités dans ce domaine.

À titre personnel, mais vu le nombre de personnes présentes lors de cet événement, je pense que c’est un sentiment partagé. L’un des plus beaux événements qui a eu lieu sur la grande scène, était la Coupe de France de COSPLAY.

C’est très joli à regarder, tous les costumes ont été faits de façon artisanale et, lorsque la personne passe devant le public elle en profite pour se mettre en scène et raconter une histoire. (La notation se déroule en deux parties ; 1ère : le travail fait sur le costume / 2ème : la petite animation faite au public)

Classement des équipes Oserv Esport

Bien-sûr les différentes équipes Oserv Esport étaient au rendez-vous, prêtes à en découdre avec les autres équipes ! Je vous rassure, on ne mord pas vraiment.

Quake

Sur ce jeu, nous avons eu l’excellent « Nykho » qui a remporté le tournoi en finissant premier. *Petite anecdote : une seule personne a réussi à lui faire perdre un round durant tout le long de la compétition.

Il faut dire que la plupart de ses ennemis fuyaient lorsqu’ils le voyaient ^^

Fortnite

Sur ce Battle Royale, nous avons eu l’épatant duo composé de « Pero » et « Slowzey » qui a fini premier de la petite finale *Bravo à eux pour cette performance.*

Ils ont également fini dans le top 500 de la World Cup qui se déroulait au même moment que la GA !

Trackmania

Nous étions accompagnés de Wingobear qui n’a malheureusement pas réussi à atteindre la finale et qui a terminé sa course au second round du looser bracket.

S’amuser et se rencontrer

Cet événement est un lieu de compétition, mais il est avant tout un endroit de rencontre. Nous rencontrons enfin ces fameux adversaires avec qui nous nous sommes battus après plusieurs mois d’entraînement. Cela m’a permis également de rencontrer une partie du staff Oserv Esport avec qui je travaille depuis maintenant plusieurs mois en tant que Manager Rédaction.

Ces 3 jours sont passés très vite et je suis reparti en Alsace le cœur rempli d’émotions et de milliers d’images en tête. Les rencontres avec les différentes personnes croisées furent chaleureuses et chacune d’entre elle m’a apporté quelque chose.

Je finis cet article avec ces quelques mots doux et une larme à l’œil… En espérant vous revoir l’année prochaine !!

Add comment