• By Admin
  • 29 octobre 2016

YellOwStaR : l’incassable

YellOwStaR : l’incassable

En vous écrivant cet article, je ressens énormément d’émotions. Quand on apprend à écrire pour de la « presse », on est sensé être totalement objectif sur ses propos et ne pas donner de jugements. Mais je sais bien que ces lignes seront subjectives…
Tout simplement car Bora « Yellowstar » Kim, est pour moi une idole, un modèle. Le Ronaldo des joueurs de foot…

lol_yellowstar_smile

Pour commencer, revenons un peu sur ce joueur. Bora « Yellowstar » Kim est actuellement agé de 24 ans, et de nationalité française. Il a commencé sa carrière professionnelle en septembre 2010 avec la team « against All authority (aAa) », et à ce moment-là, il évoluait au rôle de carry AD. De juin 2011 à décembre 2012, notre jeune joueur sera baladé d’équipe en équipe (Millenium, SK Gaming, Nice Work Dude) où son niveau ne cessera jamais de s’améliorer…

Mais tous change pour lui lorsqu’en janvier 2013, il rejoint Fnatic, toujours au poste de carry AD. Ce n’est que quelque temps après qu’il deviendra et restera « support ».

fnatic_by_nervyzombie-d7hcsh4

Voilà, je vous ai brièvement résumé qui est ce joueur que je préfère par-dessus tous les autres, aussi bien par rapport à sa force de caractère, son niveau et ses calls inégalables.

Pour moi et ceux qui connaissent Fnatic, vous devez vous rappeler de cette team qui pour moi était la meilleure : « Huni / Reignover / Febiven / Rekkles / Yellowstar ». Quand j’ai eu l’occasion d’assister à la demi-finale qui s’est tenue à Bruxelles, quand je les ai vus en vrai, je n’ai cessé de croire jusqu’à la dernière seconde qu’ils pouvaient devenir champions du monde.
Mais malheureusement « KOO Tigers » se sont montrés plus forts et ils méritaient leur victoire… et j’ai su qu’après cela, je ne retrouverai plus jamais Yellowstar… C’était le 2ème  échec de sa carrière.

430px-eulcs-fnatic-2015-summer

En effet, après cette défaite, il a voulu changer et est parti quelque temps chez TSM afin de voir ce qu’était le « NA Esport ». Autant vous dire que je n’étais pas content.. Finalement il revint chez Fnatic peu de temps après, mais jamais à son plus haut potentiel. Disons que Fnatic, à ce moment-là, avait à mon avis explosé…
Et pour cause, Reignover et Huni quittent la structure en même temps que Yellowstar part pour TSM. Quelques mois plus tard, c’est au tour du coach, Deilor , de mettre fin à sa carrière chez Fnatic.

 

C’est au matin du 19 octobre que j’ai lu sur sa page Facebook que Yellow arrêtait sa carrière de joueur pro… Cela m’a personnellement fait un gros choc.

Même si c’était pour le mieux, je préférais le voir en tant que joueur.

En effet, il a annoncé peu de temps après son départ qu’il rejoignait la plateforme Esport du PSG (Paris-st-Germain), en tant « Head of PSG Esport »

14700847_994926653966798_5490144864296135693_o

 

Voilà pour tout sur notre Yellowstar, je ne sais que dire à part…

MERCI.

 

Laisser une réponse